SAISIR

Spectacle créé au théâtre Le Colombier à Bagnolet en février 2015 (programmation Hors-les-murs de la MC93)
d’ après les textes de Henri Michaux Émergences-résurgences, Saisir, Mouvements, Par des traits, Passages.
Mise en scène Sarah Oppenheim

 

Différentes techniques graphiques expérimentées sur le plateau permettent de retrouver sur scène le mouvement de la création chez Michaux, son combat tonique contre les formes existantes, son aventure du déconditionnement. Le dessin s’incarne, il donne à voir la progression de la main sur le papier, de cette écriture multipliant trajets et tentatives, appellant avec force le mouvement, pour que rien ne s’arrête ni ne se fige.

Les comédiens Yann Colette et Fany Mary donnent voix et corps à cette quête graphique, accompagnés de Benjamin Havas au violoncelle.

 

 

 

armelle
LA CRAIE ET L’ENCRE, FIGURES D’HENRI MICHAUX par Armelle Héliot

(…) La beauté rugueuse de la pensée de Michaux nous parvient. Mais si une artiste nous touche, c’est Louise Dumas qui signe le travail graphique. (…) le moment le plus beau est dans la déconstruction des signes lorsqu’après le bruit du fer et le froufrou du papier déchiré, des signes se lient et se lisent. Rien de plus rien de moins.(…) Couleur de craie, d’encre et d’or, les poèmes de Michaux vous touchent.

 

un fauteuil-logo
SAISIR D’HENRI MICHAUX par Denis Sanglard

Ecriture prise dans sa dynamique créative avec ses ratés, ses fulgurances, ses doutes.Univers mouvant, plastique, entre écriture et peinture. Oeuvre protéiforme où le corps se jette dans la bataille, entre élan et abandon, épousant la forme écrite. Saisir est une plongée dans l’écriture où le plateau devient un champ d’exploration qui interroge processus créatif.

 

théâtre du blog-logo
SAISIR D’HENRI MICHAUX par Philippe du Vignal

Ecriture scénique participant à la fois du graphisme, d’une gestuelle élaborée et de la musique, et où l’image est prépondérante. Dans la lignée directe de Bob Wilson mais aussi d’Alwyn Nikolas, Merce Cunningham etTrisha Brown. Il y a pire comme influences… (…) le résultat visuel est d’une étonnante magie.

 

 

 

un spectacle de la Compagnie
logolebalrebondissant-N&B